Les parcs du 17ème

La Cité des fleurs

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’une allée unique, la Cité des Fleurs, construite en 1847.

Il paraît que c’était un lieu de mixité sociale où différentes populations résidaient et notamment les ouvriers de la famille Gouïn (constructeur de locomotives).

Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui la traversent afin de rejoindre l’Avenue de Clichy (n°154) lorsqu’ils viennent de la rue de la Jonquière (n°59), et inversement. Malgré cela, cette voie est entièrement privée.

Gérée par une association, la Cité des fleurs possède un règlement assez strict. En effet, interdite aux chiens et à la circulation, elle encadre également les horaires d’ouverture :

  • de 7h à 19h en semaine ;
  • et de 7h à 13h le dimanche et jours fériés.

Quel plaisir, quelle parenthèse. On a vraiment l’impression d’être dans un autre Paris lorsque l’on emprunte la Cité des Fleurs. Et sans aucun doute, c’est le cas.

P1010148

D’ailleurs, c’est l’un des rares coins de la Capitale où les habitants peuvent disposer d’un garage… Si si, c’est vrai !

P1010181

Alors que je prenais quelques photos, une femme est gentiment venue vers moi. Elle s’appelle Anne-Marie. Elle vit ici depuis sa naissance (environ 70 ans), et avant elle, ses parents et grands-parents vivaient là.

Elle m’interpelle :

« – Au 21, vous avez la maison la plus grande ! ».

Passionnée, elle me raconte que le bâtiment rouge situé au n°18 est le seul qui a été reconstruit car bombardé pendant la guerre.

P1010180

Un panneau nous informe aussi qu’au numéro 25 de la Cité des Fleurs, des résistants ont été fusillés durant la Seconde Guerre Mondiale.

P1010178

P1010174

Dans un autre registre, j’apprendrai aussi que l’essentiel des habitants de la Cité des fleurs sont propriétaires, sauf quelques exceptions du côté de l’avenue de Clichy.

Cette « cité » ressemble à un petit village. Longue de 320 mètres, elle comporte une paroisse, un presbytère, une crèche et même une école maternelle.

C’est une allée somptueuse. Avec ses terrasses et jardins entretenus, son sol pavé et certains de ses immeubles recouverts de plantes grimpantes, elle vaut le détour.

C’est sans aucun doute, l’une des plus belles surprises que nous réserve le 17ème.

Et vous, la Cité des Fleurs, vous connaissez ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s